Devenir heureux grâce à l’EFT : tout est possible

Devenir heureux grâce à l’ EFT :

 

Être heureux, devenir heureux :   

  

  • Qu’est-ce que cela veut dire ?

Posez-vous la question, qu’est-ce qui peut vous rendre heureux ?

Est-ce que c’est un amoureux ou une amoureuse, ou alors une nouvelle voiture, ou peut-être une belle maison ?

C’est se genre de réponses qui se mettent en place, lorsque l’on recherche à être heureux sur du long terme.

Sinon là maintenant, à cet instant, qu’est-ce que cela pourrait être ?

  • Manger une glace à la fraise
  • Faire un tour de moto 
  • Aller voir un bon film au cinéma.

Tous les exemples donnés ci-dessus, qu’ils soient à long terme ou alors dans le moment présent, ne sont que des substituts, qui peuvent nous faire croire au bonheur.

Sur le moment, on peut se féliciter d’acquérir une belle maison, ou de faire une belle rencontre, et cela nous apportera beaucoup de joie, mais ce n’est pas ça qui nous apportera le bonheur.

D’ailleurs, rien ni personne ne peut vous apporter le bonheur.

Être heureux est un état naturel, qui peut se perdre à l’intérieur de nous, ou du moins céder la place à l’anxiété, le stress ou toute autre souffrance.

D’ailleurs ces états qui nous coupe de notre bonheur, sont de véritables entités qui prennent possession de nous, qui nous font nous mettre en colère ou déprimer et qui reflète à notre mental, tout un tas d’images négatives de nous ou des personnes qui nous entoure.

Cette entité qui s’éveille en nous est un corps de souffrance. C’est le nom qui lui est attribué. Ce corps de souffrance nous accompagne depuis toujours.

J’ai écouté une conférence de Eckhart Tolle, qui avait tout un chapitre sur le corps de souffrance, et je vais vous résumer très brièvement, ce qu’est pour lui le corps de souffrance.

L’humanité tout entière a beaucoup souffert, et cela depuis plusieurs milliers d’années. Il y a beaucoup de souffrance accumulée, et celle-ci rejaillit chez les individus de temps à autre. Les enfants sont touchés également, mais chez eux, ces passages sont de courte durée. Ils peuvent se mettre en colère, sans qu’on ne sache trop pourquoi, puis ils se calment très rapidement.

Chez un adulte c’est plus compliqué, cela peut durer, voire même s’installer. Cela peut-être de la déprime, naviguer entre les regrets du passé pour se diriger vers les angoisses du futur. La peur du lendemain et le manque d’estime de soi.
Ce corps de souffrance qui s’éveille en nous est une entité vivante qui a besoin de se nourrir. Ce qu’il veut c’est encore plus de souffrance, donc si vous déprimé, si vous vous mettez en colère ou si vous êtes dans un état qui émane une vibration de souffrance, c’est que vous êtes pris au piège par ce corps de souffrance qui vous manipule.

Nous ne devons pas ignorer le corps de souffrance, mais nous avons assez parlé de lui pour l’instant.

Revenons-en au bonheur, cet état qui enrichit vraiment notre vie au quotidien. Je me suis un peu étalé sur le sujet du corps de souffrance, et je n’ai pas terminé le chapitre du bonheur. Donc cette question s’impose d’elle-même :

  • Que fait le bonheur ?
  • Où est-il ?

 

ou est le bonheur

 

Et bien il est là, en vous et patient. C’est pourquoi rien ni personne ne pourra jamais vous apporter le bonheur.

C’est une fausse croyance de penser que vous pourrez aller chercher à l’extérieur de vous, quelque chose qui pourra vous faire du bien à l’intérieur. Tout ce que vous pourrez aller chercher à l’extérieur, ce ne sera jamais que du plaisir.

Le véritable bonheur, celui qui vous donne envie de chanter et qui vous permet de passer une bonne journée, celui-ci est bel et bien à l’intérieur de vous. Si vous le voulez, il vous faut poser une « intention ».

Vous pouvez vous le dire, pourquoi pas à voix haute, l’intention en sera beaucoup plus puissante. Devant le miroir vous pouvez vous dire : j’ai l’intention d’être heureux, où j’ai l’intention de trouver le bonheur qui se trouve à l’intérieur de moi.

Une fois que l’intention est posée, cela veut dire que le choix du chemin à parcourir et décider. Ce chemin qui est maintenant le vôtre, vous pouvez le voir, et créez sur son parcours toutes les choses qui vous apporteraient la joie et le bien-être.

Voyez les, imaginez les et faites comme si tout cela était vrai, sentez-vous bien sur ce chemin et retournez y le plus souvent possible. Sur ce chemin tout est possible, toutes les rencontres toutes les créations tous les projets et tous les endroits également, les voyages que vous voudriez faire, ce trouve sur ce chemin.

Je suis revenu vers le bonheur, avec une touche positive, mais je dois quand même retourner vers le corps de souffrance, tout en restant positif.

Même si ce qui a été décrit plus haut, à propos du corps de souffrance, n’était pas vraiment génial, il y a quand même une bonne nouvelle. Le corps de souffrance existe, ils se manifestent plus ou moins, cela varie d’une personne à l’autre, mais il est possible de s’en accommoder.

Ne luttez surtout pas avec lui, il vous épuisera. Il n’y a pas non plus de possibilité de le contrôler. Ce que vous pouvez faire, c’est en prendre conscience.

À chaque fois qu’il se manifeste, par le biais de la colère du stress de la déprime ou de l’anxiété, acceptez-le.

Pardonnez-lui, et pardonnez-vous d’avoir lutté contre lui par le passé. Laissez-le faire ce qu’il a à faire, tout en ayant conscience qu’il le fait, mais que ce n’est pas vraiment vous qui êtes aux commandes.

Cela demande que vous fassiez l’effort de vous réveiller à chaque fois qu’il se présente, et que vous le laissiez agir sans rien dire. Observez-vous et surtout n’en rajoutez pas. Vous verrez quand agissant de la sorte, il se calmera beaucoup plus vite.

Vos colère déprime ou autre souffrance, seront de beaucoup plus courte durée. Et c’est cela qui paraîtra à l’extérieur. Avec du temps et de l’entraînement, vous le sentirez arrivé, et vous aurez peut-être même un sourire quand vous le verrez.

Il vous regardera sourira également, puis il partira. C’est à ce moment que vous comprendrez que vous êtes vraiment conscient de tout ce qui vous arrive. Vous pouvez commencer à créer une nouvelle vie, et surtout vous avez atteint un niveau de quiétude intérieur.

Vous remarquerez alors que le bonheur est effectivement à l’intérieur de vous, et il se reflétera bien sûr à l’extérieur. Et si vous reflétez cet état sur les personnes que vous croisez, naturellement ces personnes vous le rendront, en affichant pour vous le meilleur d’elle-même.

Ces personnes apprécieront votre contact, car vous leur permettrez de donner et de ressentir la joie.                                                                                                                                  Voilà ce qu’est le bonheur véritable:

C’est être en paix et permettre aux autres de l’être également.

 

 

Donc si vous êtes prêt pour découvrir ce nouveau chemin, et si vous voulez le voir se remplir abondamment, pour vous permettre de vous enrichir et d’avancer sur la route de votre bonheur, et bien préparez-vous pour la petite séance qui arrive :

PS : pour celles et ceux d’entre vous, qui avez beaucoup de difficultés pour trouver le sourire au quotidien, et ceci pour quels que soient les raisons où les problèmes que vous rencontrez, cette séance n’aura pas de véritable impact. Elle est surtout destinée à se donner de l’enthousiasme pour la journée, si vous avez un réel problème, je vous encourage à prendre contact avec un praticien.

N’hésitez pas à m’en parler, je vous aiderai personnellement, où je vous ferai parvenir une liste des praticiens confirmés, de manière à ce que vous puissiez en rencontrer un près de chez vous.

Maintenant si vous le voulez bien, allons-y :

Point karaté :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.